Pour qui ?

Entreprises, sportifs, associations ou indépendants, vos besoins sont différents et pourtant ils se rejoignent. Il vous faut créer un univers qui vous est propre ou améliorer un environnement existant. C’est ce qui vous permet d’être identifié et reconnu pour ce que vous êtes et ce que vous faites. Quelle que soit votre activité, développer votre notoriété et affirmer votre image de marque est essentiel.

Comment ?

Une rencontre fortuite, un hasard d’internet, une connaissance commune, une passion partagée, une volonté de progresser, …, les raisons qui peuvent nous amener à collaborer ensemble sont multiples. La volonté de Ka de Com’ est de s’adapter à votre CAS en respectant votre culture d’entreprise, vos valeurs, vos objectifs. Au mieux nous nous connaîtrons, au plus notre collaboration sera performante. Plus qu’un prestataire, Ka de Com’ s’inscrit comme un véritable collaborateur de votre activité.

Qui pour KA ?

Ka pour votre CAS est particulier !

KA pour Karine Avon, présentation : « Mon parcours est atypique, mais il reflète bien la diversité de mes compétences. J’ai commencé très jeune des études dans les arts graphiques. Forte de 2 diplômes et d’une expérience professionnelle significative, je me suis dirigée vers la communication par passion et même, avec le recul, par vocation. J’ai repris des études, occupé des postes au sein de services de com’ ainsi qu’en agence. Des relations publiques au suivi de fabrication, de l’événementiel à la stratégie globale, j’ai pris à chaque fois un réel plaisir à développer des savoirs faire et à en apprendre toujours plus. Les compétences que j’ai acquises sont complémentaires les unes des autres. Cela me permet aujourd’hui de m’adapter rapidement à différentes problématiques, différents besoins. Et c’est précisément ce qui me passionne dans mon métier »

L’auto et la moto ?

« J’ai passé mon enfance dans les rallyes automobiles. Contrainte et forcée ? Sûrement pas ! Toute petite j’étais déjà insatiable de compétition auto et cette passion s’est très vite étendue à l’univers de la moto. J’ai alors occupé différentes fonctions officielles et administratives dans l’organisation de courses de vitesse sur circuit et de journées de roulage. Puis j’ai lié mes compétences professionnelles à ma passion pour les sports mécaniques. Cela s’est fait naturellement, d’abord pour rendre service, désormais car je tiens à exercer la communication et les relations publiques dans les milieux sportifs que je connais. »